Tan Rouge pour Miel Vert 

Tan rouge

Tan Rouge pour Miel Vert

Alors que les spécialistes n’ont de cesse de tirer la sonnette d’alarme sur la disparition de la faune et de la flore sur l’ensemble de la planète du fait de l’activité humaine, la ville de Le Tampon se démène pour sauver les espèces endémiques de La Réunion notamment dans le domaine de la sylviculture le fameux weinmania tinctoria plus connu sous le nom de Tan Rouge.

Certes, loin d’avoir disparu la survie de la plante demeure cependant très fragile. Il faut dire que l’évolution de son biotope n’est plus celle qu’elle avait connu et que sa réputation d’être un tanin pour le cuire et un excellent bois pour la construction notamment les charpentes ont eu raison de son existence même.

C’est donc en connaissance de cause que la commune de Le Tampon s’est penchée depuis 2014 sur l’étude et la recherche de sa reproduction de masse et ce d’autant plus que l’arbre qui peut atteindre les 10 mètres est aussi une plante mellifère fournisseuse du fameux et mythique Miel Vert de la manifestation tamponnaise du même nom.

Un travail de longue haleine qui a trouvé son aboutissement par sa culture sous serre en reproduisant son terreau naturel de reproduction à savoir les souches de fanjan sur lesquelles ses fines graines viennent normalement s’y déposer pour y germer et devenir l’arbre que l’on connaît selon Christophe Pauzat, responsable du Parc des Palmiers.

Cette réhabilitation qui s’impose pour une espèce en voie de disparition n’est pas non plus sans retomber économique car l’objectif est de faire d’une pierre deux coups si l’on en juge les propos d’André Thien Ah Koon pour qui la renaissance de la plante sur sa commune ainsi que sa réimplantation dans les zones naturelles et propices à son existence à une altitude de 500 à 1500 mètres dans les forêts humides notamment le Parc National des Hauts avec l’accord de l’ONF et du Parc National permettront la production du fameux miel vert et un label du même nom pour un nectar qui ne pourrait être produit qu’à La Réunion.

le 18/01/2017 à 21h40min05s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires