Tienanmen : 28 ans plus tard, pas moins de 10 000 personnes massacrées 

Histoire

Tienanmen : 28 ans plus tard, pas moins de 10 000 personnes massacrées

En 1989, lorsque les étudiants chinois manifestent pour un peu plus de liberté sur la place Tienanmen, s’ensuit une répression des forces armées faisant selon Pékin 200 morts du côté des civiles et plusieurs dizaines chez les forces de l’ordre. Mais un télégramme issu des archives britanniques et devenu public montre une autre réalité.

Le télégramme envoyé le 5 juin 1989 au gouvernement britannique le 5 juin 1989 par Alan Donald, ambassadeur du Royaume-Uni fait état d’une « estimation minimale des morts civils 10 000 ».

Selon les écrits de l’ambassadeur britannique « les blindés de transport de troupes de la 27ème armée ont ouvert le feu sur la foule […] avant de lui rouler dessus ».

Quand l’armée est arrivée sur place « les étudiants avaient cru qu’ils avaient une heure pour évacuer, mais cinq minutes après, les blindés ont attaqué » et les manifestants « ont été taillés en pièce » avant que les blindés ne roulent « sur les corps à de nombreuses reprises et que les restes ne soient ramassés au bulldozer. Des restes qui ont été incinérés et évacués au jet d’eau dans les égouts » relate sus son site Le Monde.

le 24/12/2017 à 06h20min52s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires