Place de Miel vert asphaltée, routes toujours cassées : quelles sont les priorités sur Le Tampon ? 

Scandale

Place de Miel vert asphaltée, routes toujours cassées : quelles sont les priorités sur Le Tampon ?

Depuis le passage de Berguitta le 18 janvier d’aucuns sur Le Tampon s’interrogent sur les priorités mises en avant par la municipalité. Il faut dire que depuis bientôt 30 jours rien a bougé pour certains Tamponnais directement concernés par les inondations alors qu’on s’est activé pour redorer le chapiteau de Miel Vert.

L’asphalte du chapiteau de « Miel Vert » est flambant neuf. Le contraste est saisissant entre l’asphalte de la route grisonnante et tachetée de terre et celui de ce dernier.

Il n’en est pas de même avec le chemin Portail sur Le Trois Mares et l’impasse Le Corbusier.

Depuis le 18 janvier, le chemin Portail quand bien même que la commune se soit empressée d’y venir reboucher les trous, le chemin est resté en l’état.

Un chemin cassé, rempli de gravier qui à la moindre pluie est à nouveau raviné par l’incapacité du radier qui le traverse d’absorber toutes les eaux provenant « de la prolongation de la route du Général de Gaulle » fait savoir un riverain. « Une situation qu’on a jamais vue depuis Firinga » renchérit celui-ci.

Malgré la pétition qui court et qui cherche à alerter le maire de Le Tampon rien à été fait selon les témoignages.

Dans le chemin on s’exaspère. Et les langues se délient pour dire que le prolongement de la route du Général de Gaulle y est pour beaucoup dans leur malheur.

Le plus dur à encaisser ça a été d’apprendre lors du dernier passage des employés communaux que ceux-ci n’allaient pas immédiatement finir les travaux pour la simple raison qu’ils allaient être mobilisés pour « asphalter le chapiteau de Miel Vert » dans le cadre « des festivités du jour de l’an chinois » raconte un témoin.

Des travaux sur le site de Miel Vert qui fait dire à un autre que « Le maire de Le Tampon n’a pas été élu pour être aimé mais pour s’amuser ». S’appropriant l’adage « du pain et des jeux » celui enfonce le clou mettant l’accent sur la volonté de l’actuel magistrat de garder la population tamponnaise dans l’obscurantisme et la soumission.

Toujours est-il que les travaux n’ont pas avancé d’un pouce et que pour l’heure la question demeure toujours entière : « Mais quelles sont les priorités sur Le Tampon ? ».

le 14/02/2018 à 12h52min53s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires