Thierry Robert condamné en appel à dédommager ses assistants parlementaires 

Scandale

Thierry Robert condamné en appel à dédommager ses assistants parlementaires

Suite à une plainte de l’une de ses assistantes parlementaires, Thierry Robert, député de La Réunion a été condamné en appel écrit Le Point dans ses colonnes.

L’homme fort de Saint-Leu a été condamné le 15 février par la cour d’appel de Paris pour des faits d’harcèlement.

L’ancien maire de Saint-Leu et actuel député de La Réunion devra s’acquitter envers son assistante parlementaire de 10 000 € pour harcèlement sexuel, 10 000 € pour harcèlement moral et 20 000 € pour rupture abusive écrit Le Point.

Cette sentence tombe après que Thierry Robert a demandé à son assistante parlementaire de quitter son bureau de l’Assemblée nationale et qu’il lui a signifié sa mise à pied entre le 1er septembre 2012 et le 30 octobre 2013.

Il s’ensuivra une plainte au prud’homme de la part de cette dernière pour lui réclamer le paiement d’heures supplémentaire et faire état de l’attitude déplacée du député envers sa personne.

Outre le fait de devoir s’acquitter envers son assistante parlementaire, l’élu réunionnais devra aussi verser plus de 34 000 € à un autre de ses assistants parlementaires.

De son côté Thierry Robert dans une déclaration à Le Point trouve cette affaire injuste et s’en justifie.

le 25/02/2018 à 16h46min21s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires