Le contournement du Tampon est un rêve de 33 ans (2002-2035). 

Route du Géranium

Le contournement du Tampon est un rêve de 33 ans (2002-2035).

Après que le président de Région a décidé unilatéralement de suspendre le débat et le projet sur la route du Géranium accusant sa politisation par André Thien Ah Koon, le maire de Le Tampon dans un communiqué que nous reproduisons ci-dessous, dénonce une attitude et des défaillances de la Région seules responsables de son échec.


Le vendredi 13 avril 2018, le Président de la Région a annoncé le retrait de l’enquête en cours pour le contournement de la Ville du Tampon dont la réalisation est envisagée entre 2030 et 2035.

Il convient de préciser que :

- Le dossier transmis par la Région à la Commission Nationale du débat public (CNDP) n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable avec la Commune du Tampon ;

- Dans ces conditions, la Commune n’a voulu en aucun cas être mêlée à ce débat public décidée à l’initiative du Conseil Régional, maître d’ouvrage, d’autant plus que l’appel aux réunions publiques a été effectuée par voie de presse par la députée et conseillère régionale.

- Si le choix définitif des tracés relève de la compétence du Conseil Régional puisque c’est une route nationale, le Maire a précisé que conformément à la loi, la commune devra être consultée et qu’elle donnera son avis le moment venu dans le cadre des procédures prévues.

Le Maire n’a en aucun cas demandé aux agents communaux et encore moins ceux de la CASUD d’assister aux réunions.

Force est de constater que des débats houleux ont eu lieu entre un public inquiet des expropriations à venir et les intervenants venus de Métropole.

S’il y a un échec dans le déroulé de l’enquête, il faudra que la Région cherche une autre méthode d’approche plus respectueuse des populations concernées.

Par ailleurs, les cadres de la Commune du Tampon se tiennent à la disposition des cadres du Conseil Régional pour les aider à trouver les solutions.

À ce sujet, il faut préciser que la Commune du Tampon n’a été, à aucun moment, associée à l’élaboration du projet par la Région, et les initiatives prises par la députée-conseillère régionale s’avèrent catastrophiques.

Par conséquent, l’échec du débat du fait de son exploitation politique relève de son initiateur, c’est-à-dire la Région.

La Région annonce que la « Route des Géraniums » est prévue entre 2030 et 2035.

Ce projet tel qu’il a été présenté, emporte peu l’enthousiasme des Tamponnais contrairement à ce qui a été fait pour Grand Bois ou pour Saint-Joseph.

En effet, à l’époque la concertation a été menée dès le départ par la Région avec les communes concernées.

Il faut améliorer la circulation et désenclaver les Hauts du Tampon au plus vite et non pas en 2035, et changer la méthode de concertation, en mettant la population au cœur des discussions.

Rien ne devra se faire contre l’avis de la population.

Je refuse d’être le disjoncteur de la manipulation.

André THIEN AH KOON

le 15/04/2018 à 19h31min21s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires