Fakir : les leçons n’ont pas été tirées par la municipalité ! 

Tribune libre

Fakir : les leçons n’ont pas été tirées par la municipalité !

Après plusieurs épisodes pluvieux d’importance, dont le fameux Berguitta, depuis le début de l’année 2018, la Société Civile de Saint-Leu avait régulièrement tiré la sonnette d’alarme concernant l’urgence des travaux et entretiens à réaliser dans la commune pour éviter les inondations qui touchent aussi bien les habitations que les infrastructures (routes, cimetières, etc...).

Or force est de constater que le maire, tout comme l’ancien maire, ne fait que de la communication se mettant en scène sur les réseaux sociaux ou à la radio en réagissant de toujours la même façon (engins pour dégager les zones obstruées, appel à l’armée...) en subissant les événements plutôt que d’agir en amont c’est à dire de lancer un programme d’investissements pour aménager la Ville et lutter contre les risques d’inondations par un plan d’endiguements par exemple car aucune mesure d’urgence n’a été prise de puis février dernier.

La Société Civile de Saint-Leu demande solennellement au maire de la ville de prendre des décisions fortes. Ainsi le budget festivité de la Ville et autres subventions pas franchement utiles pourraient redirigés sur un programme de travaux d'urgence pour la prochaine saison cyclonique.

Avec tous ces dégâts, la municipalité est dans l’obligation de mettre tous les fonds nécessaires sur les risques d’inondations.

Les contribuables Saint-Leusiens payent des impôts et nous souhaitons que nos impôts soient affectés à notre sécurité et non à des dépenses farfelues !

La carence de l’équipe municipale est totale ! Les Saint-Leusiens méritent mieux que ces élus qui n’arrivent pas à anticiper les événements mais qui ne se contentent que de palabrer.

Pour la Société Civile de Saint-Leu,

Vincent Défaud

Vincent Défaud le 25/04/2018 à 04h18min58s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires