La Cour administrative d’appel de Bordeaux plombe La NRL 

NRL

La Cour administrative d’appel de Bordeaux plombe La NRL

La Nouvelle Route du Littoral trouvera-t-elle une fin ? Rien n’est moins sûr puisque la Cour administrative d’appel de Bordeaux a annulé le schéma départemental des carrières.

Alors que le préfet par arrêté en date du 26 août 2014 avait validé le schéma départemental des carrières dans le cadre de la construction de la NRL, sans tenir compte de la nécessité d’une étude environnementale, la Cour administrative d’appel de Bordeaux a signifié, après plainte de l’ex-maire de Saint-Leu débouté en première instance, que « Le jugement du tribunal administratif de La Réunion du 16 juin 2016 et l’arrêté du préfet de La Réunion du 26 août 2016 sont annulés ».

Le tribunal d’appel a, en effet, considéré que les modifications apportées en 2014 au schéma départemental de 2010, ne pouvaient être considérées comme mineures et exigeaient une évaluation environnementale.

Quatre nouvelles carrières – Bois Blanc, Dioré, Hermitage, Bellevue – devaient normalement être exploitées pour mener à bien le chantier de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) si cette décision en date du 29 mai n’était rendue.

Cette décision judiciaire ne peut donc qu’avoir des conséquences négatives sur la suite du projet qui avait déjà pris du retard.

C’est sans coup férir qu’on peut dire que la NRL a du plomb dans l’aile et qu’elle n’est pas prête de se terminer au grand dam des Réunionnais qui en paient les pots cassés.

le 30/05/2018 à 19h39min40s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires