4303  Annick Girardin, la ministre qui ne fait rien 

Social

Annick Girardin, la ministre qui ne fait rien

Depuis le 17 novembre La Réunion a vu naître un mouvement des gilets jaunes qui paralyse tout le département au point de l’asphyxier économiquement. On s’attendait, pour résoudre cette situation, de voir Annick Girardin, ministre des ultra-marins mais celle-ci reste très loin.

Alors même que les Gilets jaunes, au travers de deux représentants, ce jour, ont déposé une motion auprès du préfet on aurait pu s’attendre à de plus amples discussions et trouver enfin une solution et ce d’autant plus que le représentant de l’Etat les avait invités à approfondir avec lui leurs questionnements.

Mais il n’en sera rien. Les deux représentants ayant fait savoir qu’ils ne faisaient que porter la parole de leurs coreligionnaires et que le mouvement allait continuer et ce jusqu’à ce que… la ministre de l’Outre-mer soit dans le département.

Une nouvelle qui laisse présager que la galère va encore continuer à La Réunion et ce d’autant plus que la ministre qui n’a fait que pondre un communiqué avec le ministre de l’Intérieur que pour condamner alors que le mouvement social naissait, ne sera dans le département qu’à partir de mercredi 28 novembre.

Déjà, que celle-ci a botté en touche laissant tout sur les épaules du préfet et n’a pas daigné se déplacer disant sur France info que la situation depuis 1970 était prévisible et que les politiques n’ont pas apporté la solution pendant un certain nombre d’années alors même qu’elle avait déjà été ministre de l’Outre-mer, il serait miraculeux, pour notre ministre qui prétend avoir d’autres réponses à apporter aux Réunionnais que celle-ci trouve la formule miracle.

Si elle avait la solution auparavant, depuis longtemps elle l’aurait appliquée quand bien même laissant entendre qu’elle est une femme de terrain, une ultramarine.

En tout cas, jusqu’à maintenant, on peut considérer que si elle fait mine elle ne fait rien car contrairement à ses dires elle n’est toujours pas sur le terrain.

le 23/11/2018 à 15h55min42s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires