69395  Carrefour : sourde-muette et hôtesse de caisse 

Société

Carrefour : sourde-muette et hôtesse de caisse

Certes « tout employeur occupant au moins 20 salariés est tenu d’employer à temps plein ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l’effectif total de l’entreprise » ou dans le cas contraire s’acquitter d’une contribution à l’Agefiph.

Mais il est toujours beau et encourageant de voir que certaines entreprises jouent le jeu comme Carrefour Saint-Pierre dans la zone Canabady qui ce jour sur l’avant dernière caisse avait positionné une jeune femme sourde et muette.

A première vue rien ne l’indifférait des autres hôtes ou hôtesses de caisse. Pour le client c’était toujours la même routine de mettre les marchandises sur le tapis, de laisser la caissière scanner puis de payer.

Sauf que ce jour, nous même, dans notre rôle de client, alors que nous devions faire passer une marchandise à payer en numéraire, une autre par carte bancaire avec facture nous fûmes surpris par le silence plein de compréhension de cette hôtesse de caisse.

Alors que nous lui expliquions la distinction à faire entre chacun des articles sur le tapis avec cette impression de parler dans le vide sans la moindre idée que notre hôtesse pouvait être sourde et muette celle-ci depuis longtemps avait compris nos intentions et procéder comme nous le voulions à la transaction.

Bêtes que nous sommes, handicapés par notre esprit étroit et nos préjugés, ce n’est que lorsque nous étions en train de payer que nous avons réalisé l’exploit de cette salariée de Carrefour et compris que celle-ci bien que sourde-muette exerçait avec talent son rôle de caissière, empathie dans les yeux, sourire aux lèvres et heureuse sûrement de nous surprendre.

Une belle leçon de vie qui devrait inspirer plus d’un, et nous en premier, qui n’avons de cesse de nous plaindre de ne pouvoir travailler parce que ceci, parce cela…

le 18/01/2019 à 09h27min53s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires