69393  Course du Tangue et Transvolcano 2019. C’est reparti… 

Sport

Course du Tangue et Transvolcano 2019. C’est reparti…

Les amateurs de courses à pied pourront se donner à cœur joie ce dimanche avec le Transvolcano et la course Tangue à La Plaine des Cafres (Photo Zion Jahk).

Fort de ses 27 ans d’expérience, l’association d’athlétisme Jacky Murat organise donc cet avant-dernier dimanche du mois de janvier ses fameuses courses Transvolcano et Tangue à La Plaine des Cafres.

Si les pique-niqueurs du dimanche ont l’intention d’aller prendre l’air sur La Plaine des Cafres pour fuir l’ardeur de l’été austral qui s’abat sur le département, qu’ils ne soient donc pas surpris par l’effervescence sportive qu’ils pourraient y trouver.

Car ce n’est pas moins de 340 coureurs qui se sont inscrits pour le Transvolcano afin de parcourir à partir de 5 h du matin 45,5 km de piste pour un dénivelé de 1 680 m en partant de la Cité du Volcan pour transiter par le Piton Textor, le Piton de l’Eau, le Pas de Bellecombe, la Table d’Orientation, l’Oratoire Sainte-Thérèse avant de revenir sur leurs pas, quand, 477 autres participants ont répondu à l’appel sur la liste de la course Tangue pour se défouler à partir de 7 h sur 24 km en démarrant de la Cité du Volcan pour passer par le Piton Textor ainsi que le Piton Guichard.

Une manifestation sportive complétée par 45 randonneurs qui à partir de 8 h, parcourront 10 km.

Soit, sans compter les bénévoles, médecins, signaleurs et autres, 862 sportifs réunis en un même endroit.

Si ces courses ne sont pas des visas pour la Diagonale des Fous, d’aucuns, parmi les participants y voient le commencement d’une saison sportive. C’est le cas de Jean Daniel, dossard 665, qui écrit « Physiquement je [ne] sais pas si je suis prêt mais moralement oui. Alors demain on fera la première course officielle de l’année et j’espère en faire d’autres cette année ».

Une manifestation sportive encadrée, d’une part, par de nombreux bénévoles parmi lesquels – insistent les organisateurs – figurent Nativel Raoul de « L’amour est dans le pré » ou encore Michel Bègue et Eric Domitien (de la commune de Saint-Pierre s’il vous plait) qui se sont occupés de la logistique et, soutenue d’autre part, par divers organismes ou collectivités comme La Région, le RSMAR qui a donné l’idée d’une petite boucle surprise et la commune de Le Tampon pour ne citer que ceux-ci.

Que le meilleur gagne.

le 19/01/2019 à 17h43min34s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires