20988  Les terroristes reviennent 

Terrorisme

Les terroristes reviennent

Ils étaient partis faire la guerre en Syrie pour défendre l’Etat islamique, ils ont trahi la France voire souscrit au programme de Daesh pour commettre des attentats en France, mais qu’à cela ne tienne, le gouvernement vient de confirmer le rapatriement des djihadistes "Français".

Sous prétexte d’avoir fait un choix notamment « Celui de la préférence de contrôle » le ministre de la Justice, Nicole Belloubet a donc confirmé le rapatriement des djihadistes français détenus par les Kurdes syriens.

Si la garde des sceaux affirme que 75 % des Français détenus par les Kurdes syriens étaient des enfants de moins de 7 ans, il n’en reste pas moins que 25 % sont des adultes qui, toujours selon la ministre serait interpellés à leur arrivée.

Sachant qu’une trentaine de djihadistes vont être libérés de prison en 2019, cela ne fera qu’augmenter la présence de ceux-ci sur le territoire français avec le risque de revoir des scènes comme le Bataclan ou Nice.

Une bombe à retardement donc, dont semble ne pas prendre conscience le gouvernement qui pour se défendre par la voix de son porte-parole fait savoir que la position de la France n’a jamais changé et que « Ceux qui peuvent être jugés dans des Etats qui ont des institutions qui permettent de les juger le seraient « là-bas », avant de rajouter que ceux n’ayant pas de telles institutions « si les forces qui ont la garde de combattants terroristes français prenaient la décision de les expulser vers la France, ils seraient immédiatement remis à la justice ».

Bon procédé en effet quand on sait le phénomène de radicalisation ayant lieu dans nos prisons et qui déteint sur certains fonctionnaires chargés de les surveiller.

le 31/01/2019 à 15h48min27s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires