35074  Un évangéliste s’attaque à la religion hindoue à Sainte-Marie 

Secte

Un évangéliste s’attaque à la religion hindoue à Sainte-Marie

Un évangéliste d’origine africaine qui s’est installé à La Réunion s’en est pris à la religion hindoue à Sainte-Marie (Photo d'illustration).

L’île du vivre ensemble vient de prendre un sacré coup. Un évangéliste d’origine africaine vivant jusqu’à une certaine date en métropole et dernièrement installé à La Réunion s’est donné en spectacle à Sainte-Marie lors de la destruction de monestarnon qui n’est ni plus ni moins que la représentation symbolique de divinités hindoues.

Pour s’en prévaloir, l’homme a agi, tout en se filmant, dans la cour d’une famille désireuse de changer de religion.

Lors de son show filmé grâce à son téléphone portable, tout en citant des passages bibliques, l’évangéliste a invité les propriétaires à détruire toutes les œuvres relatives aux coutumes et divinités hindoues ne manquant pas au passage de qualifier ces œuvres de « dieux du diable ou de malheur ».

Un autodafé qui ressemble à s’y méprendre aux heures sombres de l’inquisition où l’intolérance régnait en maitre en Europe et qui semble revenir au galop avec la présence de sectes en tout genre qui sous couvert de christianisme entendent convertir les plus faibles d’esprit à leur vision du monde.

Un acte qui relève de la volonté de tierces personnes majeures et supposées responsables certes mais qui aurait dû rester dans le cadre privé. Sauf que, en devenant public et touchant les croyances de toute une ethnie, cet acte qui relève du blasphème passe mal auprès de la communauté hindoue et tamoul de La Réunion et d’ailleurs et risque fort de se retourner contre son auteur (dont nous tairons le nom afin d’éviter de lui faire une publicité gratuite) bien que ce dernier ne cache pas son identité sur les réseaux sociaux.

Rien n’est aussi vrai que cette sentence disant qu’« au royaume des aveugles les borgnes sont rois ».

le 03/02/2019 à 16h01min19s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires