92377  A good boss killer c’est quoi ? 

Economie

A good boss killer c’est quoi ?

La plupart des entreprises en proie à des difficultés doivent si elles veulent se maintenir sur le marché faire des économies ou redresser la barre de leurs finances. Le chef d’entreprise à défaut d’y parvenir lui-même embauche parfois ce qu’on appelle un good boss killer.

Mot d’origine anglosaxon, on pourrait dans un premier temps croire qu’il s’agit d’un bon tueur de patron. Mais loin s’en faut.

En effet, il s’agit tout simplement d’une personne chargée de faire la sale besogne au sein d’une entreprise notamment celle de faire des économies quitte à décider de licencier des collaborateurs ou à en faire partir d’autres de leur propre chef ou du moins de leur faire croire que cela relève de leur propre volonté.

Les good boss killers se retrouvent dans n’importe quels types d’entreprises et leurs stratégies consistent à tout mettre en œuvre pour que les postes qu’ils jugent inutiles ou que les personnes qu’ils jugent en non-adéquation avec la politique de l’entreprise soient supprimés.

Froids, sans état d’âmes, hautement qualifiés, les meilleurs d’entre eux parviennent à se séparer des anciens collaborateurs en jouant sur le burn-out voire sur le brown-out.

Si l’un relève de l’épuisement professionnel, l’autre est la perte de sens du travail. Dans les deux cas, le collaborateur vit un malaise qui l’oblige le plus souvent à se retirer de l’entreprise au risque de se suicider.

A défaut de jouer sur ces deux cordes raides, ils peuvent aussi s’entretenir directement avec les collaborateurs et leur signifier la fin de leurs missions sans autre formalité en vous demandant de consentir à une rupture conventionnelle.

Bien souvent, pris au dépourvus, ceux-ci ne peuvent qu’acquiescer.

Pour résumer, le good boss killer est un élite des tueurs de collaborateurs qu’on juge superflus ou inutiles voire qui ne répondent pas ou plus à la politique commerciale et mercantile de l’entreprise mais en même temps c’est aussi celui qui va redresser la barre des finances de l’entreprise en faisant des économies conséquentes par l’analyse des dépenses liées aux différents postes.

Selon qu’on soit simple collaborateur ou le chef d’entreprise l’ayant missionné, le point de vue divergera en conséquence.

le 19/10/2019 à 13h44min19s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires