189810  Monique Bénard serait-elle une menace pour André Thien Ah Koon ? 

Brèves de campagne

Monique Bénard serait-elle une menace pour André Thien Ah Koon ?

Le 1er tour des élections municipales arrive à grand pas et voilà que dans chacun des clans en lice d’aucuns tentent de discréditer l’autre. Sur les réseaux sociaux actuellement circulent de fausses informations relatives à Monique Bénard qui pourrait bien ravir la mairie de Le Tampon.

Si cette vision n’est qu’une probabilité parmi tant d’autres, il semblerait que Monique Bénard soit devenue un réel danger pour André Thein Ah Koon ou du moins pour ces partisans qui débitent stupidités sur stupidités au point que celle-ci dans un communiqué posté sur Facebook en vienne à contredire les fake news émises en son nom.

Non content pour ceux-ci d’avoir posté une photo d’elle assise près d’André Thien Ah Koon, une photo sortie sûrement de son contexte alors qu’elle était 2ème adjointe de celui-ci, ceux-ci viennent de pondre une deuxième et relative cette fois-ci à Paulet Payet qui aurait assisté au meeting de Michel Fontaine et d’André Thien Ah Koon ce jour près de la zone de la voie cannière reliant Le Tampon à Saint-Pierre.

Si cette photo est réelle elle ne saurait justifier à elle seule que ce dernier se serait déplacé pour représenter Monique Bénard si ce n’est pour s’informer par lui-même de la teneur du meeting, plutôt que de l’entendre de la bouche d’un autre, ce qui somme toute ne serait absolument pas interdit, puisque nous sommes en démocratie et que tout un chacun est libre d’écouter les idées des autres quand bien même puisse-t-on être d’un parti différent.

Toutefois ces attaques répétées contre Monique Bénard témoignent à juste titre d'une fébrilité chez les partisans d'André Thien Ah Koon et ce d'autant plus que celle-ci, de plus en plus populaire, pourrait bien être une menace pour l’actuel maire de Le Tampon qui au second tour pourrait – si 2nd tour il y a – en cas d’alliance lui ravir la mairie de Le Tampon car il ne faut pas oublié qu’en 2014 c’est au second tour qu’André Thien Ah Koon (19935 voix – 49.77 %) est rentré et qu’il aurait suffit d’une alliance entre Payet Paulet (13232 voix – 33,04 %) et Jean Jacques Vlody (6884 voix – 17,19 %) soit 20116 voix pour qu’André Thien Ah Koon perde les élections.

Attention, les adversaires d’André Thien Ah Koon n’ont pas dit leur dernier mot et s’ils comprennent que l’ère d’André Thien Ah Koon pourrait continuer au travers de son fils, ils pourraient bien se liguer d’une seule voix contre lui et faire capoter une bonne fois pour toute son idée d’hégémonie clanique.

Bon soyons réalistes, nous sommes à La Réunion et les égos sont supérieurs aux intérêts de la Nation

le 08/03/2020 à 19h51min08s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires