211723  Mais qu’est devenu l’association Dobout et Solider de Thierry Robert ? 

Mais qu’est devenu l’association Dobout et Solider de Thierry Robert ?

Lancée à grand renfort de matraquage sur les réseaux sociaux et dans les médias en avril 2019, l’association Dobout et Solider de Thierry Robert a connu des débuts tonitruants avec un grand pique nique fondateur au Tévelave rassemblant quelques centaines de militants.

Dans son allocution, le dirigeant de cette nouvelle association promettait de s’engager pour faire sortir les Réunionnais de la détresse et de leurs difficultés. S’en suivi une campagne agressive de collage d’affiches à travers toute l’île de ce mouvement prétendument apolitique.

Ensuite en juin 2019, Thierry Robert, à la stupeur générale, organise, comme l’acte 1 de son association, une conférence de presse dans un grand hôtel ou il s’engage à soutenir les plus démunis qui vivent dans des logements insalubres.L’affaire était assez cocasse, lui, l’ancien vice-président du conseil général de la Réunion chargé de l’Habitat, qui a été condamné pour vente d'appartements non-conformes de la résidence Antony aux Avirons, dont il était le promoteur.

Les opposants de Thierry Robert se sont alors donnés à cœur joie en déclarant que c’est, en l’espèce, l’hôpital qui se moque de la charité vu les antécédents de l’ex député-maire de Saint-Leu sur la délicate problématique du logement.

Mais depuis cette fameuse conférence de presse, qu’est devenu l’association Dobout et Solider ? En toute transparence, qu’en est-il des adhésions payées par tous ceux qui ont cru en son projet citoyen et totalement apolitique ? Il est grand temps que Thierry Robert rende des comptes aux adhérents de cette association pour lever toute suspicion.

Pourquoi cette association est-elle aujourd’hui silencieuse ? Pourtant la misère dans notre île est de plus en plus criante. Ce type d’association doit justement sortir de sa léthargie et œuvrer pour le bien commun.

Depuis qu’il a découvert qu’il aurait peut-être pu se représenter aux élections municipales de mars 2020, Thierry Robert a manifestement perdu la fibre associative et citoyenne alors que c’est par le biais d’une association d’action sociale, Partage, qu’il s’est fait connaître et qu’il a été élu à Saint-Leu.

Dans un contexte de discrédit de la politique, nous ne comprenons pas pourquoi Thierry Robert n’a pas donné suite à son projet caritatif. Nous sommes déçu car il reste dans ce cas un grand causeur et un petit faiseur qui ne fait pas de la politique autrement et certainement pas mieux qu’avant.

Maya Sinapoullé-Latchimy (Saint-Leu)

Maya Sinapoullé-Latchimy (Saint-Leu) le 09/03/2020 à 14h39min48s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires