242639  Covid 19 : Nathalie Bassire veut le gel des taxes pour les entreprises réunionnaises 

Covid-19

Covid 19 : Nathalie Bassire veut le gel des taxes pour les entreprises réunionnaises

Natahlie Bassire, députée de La Réunion, par courrier en date du 9 février, a demandé au ministre des Outre-mer, Madame Annick Girardin, face aux conséquences de l'épidémie de Coronavirus Covid-19, de procéder au gel des taxes et des charges pour les entreprises Réunionnaises en attente d'une amélioration de la situation. Voici ci-dessous le courrier envoyé à la ministre.

Madame la Ministre,

Comme vous le savez, la lutte contre la prolifération du virus coronavirus
COVID-19 s’intensifie avec la multiplication des cas déclarés en France hexagonale. Dans ce cadre, la cellule de crise gouvernementale a décidé en date du 8 mars 2020 d’interdire tout rassemblement de plus de 1000 personnes non indispensables à la continuité de la vie de la Nation. Face à des mesures d’une telle ampleur et en conséquence, du matraquage médiatique permanent au sujet de ce virus, un sentiment de peur généralisée s’est installé chez nos concitoyens. Si les conséquences d’une telle psychose sont aisément quantifiables dans les territoires fortement touchés par le virus, l’anxiété s’est aussi installée dans les territoires qui ne comprennent à ce jour aucun patient contaminé. C’est notamment le cas de l’île de La Réunion, qui très sensible aux questions épidémiques, subit une crise, au même titre que l’ensemble des territoires français.

Ainsi, le secteur économique est fortement touché par la volonté de nos concitoyens d’éviter au maximum les rencontres et la peur d’être infecté par le virus COVID-19. Dès lors, toutes activités supposant un contact humain se voient fortement touchées par la panique ambiante. Cette crise est notamment flagrante pour les entreprises de restauration, d’hôtellerie et de tourisme qui voient leur clientèle disparaître progressivement. De plus, les secteurs commerciaux et industriels, sont considérablement ébranlés par la crainte du confinement, d’autant que la France se prépare à entrer dans la phase 3 de lutte contre l’épidémie, « dans quelques jours, une ou deux semaines maximum » selon les déclarations du professeur Jean-François Delfraissy, à l’issue d’une réunion à l’Élysée, en date du 5 mars 2020. Ces conséquences économiques d’ailleurs, sont bien connues par la cellule de crise gouvernementale qui, en date du 28 février a déclaré le virus coronavirus COVID-19 comme “cas de force majeure” pour les entreprises.

Dans ce cadre, Madame la Ministre et afin de compenser la baisse du chiffre d’affaires des entreprises Réunionnaises, dont les effets se font déjà ressentir, pouvez-vous intervenir en faveur de l’île de la Réunion et solliciter un gel des taxes et des charges, en vue de préserver nos entreprises déjà fragilisées ?

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma considération distinguée.


Nathalie Bassire
Députée de La Réunion

le 10/03/2020 à 17h20min12s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires