230636  Juliana M’Doihoma : la maire courage 

Saint-Louis

Juliana M’Doihoma : la maire courage

Il faut bien du courage pour gérer une ville et encore plus quand celle-ci est dans le rouge de par une gestion calamiteuse et des arrangements d’arrière-boutique avant les élections.

Elue maire de Saint-Louis avec 44.21 % des suffrages exprimés soit avec le soutien de 12022 électeurs, face à ses rivaux, Juliana M’Doihoma a donc toute légitimité pour gérer la commune de Saint-Louis quoi qu’en pensent ses adversaires.

Elle est d’autant plus légitime qu’en tant que première femme élue dans cette ville du Sud, c’est la seule à s’ériger, à s’élever contre des pratiques relevant du colonialisme c'est-à-dire à faire croire à des personnes qu’elles pouvaient être titularisées en pleine période électorale qui plus est sans passer des concours et encore moins en ayant assez d’année d’ancienneté dans la fonction publique territoriale pour y prétendre.

C’est donc à juste titre et suivant les recommandations du préfet, que Juliana M’Doihoma, maire légitime et responsable, a annulé les titularisations de 139 agents communaux dont beaucoup étaient en CDI voire en CDD avec pour certains seulement un an d’ancienneté dans la commune quand d’autres relevaient des de Parcours Emploi Compétences (PEC).

Ainsi bien qu’étant la première femme élue de la commune de Saint-Louis, Juliana M’Doihoma a fait bien plus que ses prédécesseurs ne serait-ce en redonnant à la commune de Saint-Louis cette idée d’Etat de droit qui lui faisait défaut jusqu’alors en la sortant du « fé nwar » qui profitait à ceux n'ayant aucun scrupule et surtout en faisant montre du courage qui depuis des lustres avait manqué à tous ceux l’ayant précédée dans l’exercice des fonctions de maire de Saint-Louis.

A juste titre on peut dire que Juliana M’Doihoma est une maire courage.

le 28/08/2020 à 17h28min04s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires