244688  Pendant que la France affronte une double crise, le gouvernement s’acharne à réintroduire les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles 

Communiqué

Pendant que la France affronte une double crise, le gouvernement s’acharne à réintroduire les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

#Honteux Alors que la France affronte une pandémie, alors que la France affronte le terrorisme islamiste, alors que le plan vigipirate est porté au niveau urgence attentat, le gouvernement n’a pas daigné changer l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée Nationale conformément au règlement de celle-ci qui permet pourtant de le faire dans des circonstances exceptionnelles.

En effet, le gouvernement n’a pas changé l’ordre du jour de l’Assemblée. Il n’a pas demandé de report et persiste dans sa volonté de faire voter ce vendredi 30 octobre le texte de la Commission Mixte Paritaire de réhabilitation des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

Pour Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres et présidente de Génération Ecologie, il est honteux dans ces circonstances où nous avons besoin d’unité nationale que le gouvernement continue discretement, en missouk, le débat sur la réhabilitation des néonicotinoïdes.

L’unité nationale, c’est l’unité nationale, ce n’est pas par cynisme s’attaquer à l’écologie et remettre en cause une loi qui constitue une avancée pour la biodiversité.

VINCENT DEFAUD,
membre du Conseil Exécutif de Génération Ecologie, chargé de l’écologie de la mer et des Outre-mer, Délégué Départemental de Génération Ecologie La Réunion

Vincent Defaud le 31/10/2020 à 07h40min45s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires