244678  J’appelle ILEVA à faire preuve de Responsabilité Environnementale ! 

Communiqué

J’appelle ILEVA à faire preuve de Responsabilité Environnementale !

C’est un nouveau rappel à l’ordre pour ILEVA suite à l’inspection du site d’enfouissement de la Rivière Saint-Etienne réalisée le 9 septembre, où les autorités ont constaté un niveau élevé et non autorisé de lixiviats dans la majorité des casiers d’enfouissement. Les niveaux importants "jusqu’à 13m de haut dans certains casiers, présentent un risque majeur de rejet dans le milieu naturel et d’instabilité des massifs de déchets", alerte la préfecture, selon le site d’information Zinfo974.

En mars 2010, c'était 735 m3 de cette substance dangereuse qui s'est écoulée dans la Rivière Saint-Etienne. La pollution de l'environnement avait amené ILEVA à comparaitre devant le Tribunal Correctionnel en février 2015.

10 ans après, les risques de pollution sont toujours aussi présents. Le débordement du lixiviat constitue toujours une véritable menace pour l’espace naturel sensible aux alentours du centre d’enfouissement composé du littoral marin, du lit de la rivière Saint-Etienne et des nappes phréatiques. En période cyclonique ces risques sont augmentés.

Force est de constater que la gestion de ce dossier d’importance environnementale majeure ne semble pas être pris vraiment au sérieux … Depuis 12 ans, malgré les différentes procédures engagées par les autorités auprès du syndicat mixte des gestion des déchets, nous en sommes toujours au même point visiblement. Peut-on se demander pourquoi en est-il ainsi, voir à qui profite le crime contre l’écologie, écocide ?

Pourtant aurait-on pu enfouir moins de déchets à Pierrefonds depuis de nombreuses années ?
La réponse est OUI, notamment en réduisant les Ordures Ménagères Résiduelles à la source par la généralisation par exemple du composte ou la collecte séparée des biodéchets qui finissent actuellement dans un casier du centre d’enfouissement ! Un choix de bon sens dans lequel s’est lancés de nombreux territoires en France hexagonale depuis une dizaine d’années et permettant de sortir en moyenne 63kg de déchets organiques, par an, par habitants, des poubelles vertes ou grises (cf. étude ADEM, janv2018). A l’échelle de La Réunion cela représenterait environ 50000 tonnes d’ordures en moins à enfouir par an, ou plus 2 ans d’enfouissement en moins sur les 10 dernières années.

D’autres exemples peuvent se cumuler à celui-ci et faire passer nos poubelles vertes/grises de 277 kg/an/Habitants à moins de 150 kg voir 100 kg comme dans de nombreux territoires français.
Toujours est-il qu’en réduisant nos déchets, nous réduisons l’enfouissement et les risques de pollution de la nature !

Peut-on s’inquiéter d’une gestion un peu légère des risques environnementaux ? Aujourd’hui c’est le lixiviat du centre d’enfouissement malgré l’alerte des autorités, peut-être demain, les poussières d’incinération cancérigènes de la future Unité de Valorisation Energétique des déchets… car des imprévus il y en aura !

Emmanuel DOULOUMA
Porte-parole Saint-Pierre + Verte
Responsable Génération Ecologie
Saint-Pierre / 4eme Circonscription

Emmanuel DOULOUMA le 09/11/2020 à 20h51min02s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires