244660  Article 24 de la loi sur la sécurité globale voté, la démocratie en danger 

Loi

Article 24 de la loi sur la sécurité globale voté, la démocratie en danger

L’Assemblée nationale a voté, vendredi 20 novembre, la loi sur la sécurité globale et son article 24 très controversé.

Il ne sera donc plus possible, même si le gouvernement dit le contraire, au travers d’un amendement en début d’article précisant «sans préjudice du droit d’informer » de filmer les forces de l’ordre dans leurs actions lors des manifestations.

L’article 24 a été adopté par 146 voix pour et 24 contre. Cet article puni donc de 45 000 € d’amende et d’un an de prison toute personne captant des images des forces de l’ordre dans l’exercice de leur fonction pour – selon ceux l’ayant proposé – leur nuire.

Même si au demeurant l’article laisse entendre « sans préjudice de droit d’informer » il sera difficile de faire du direct pour dénoncer des exactions de certaines brebis galeuses des forces de l’ordre lors des manifestations comme ce fut le cas pour l’affaire Benalla.

le 22/11/2020 à 09h51min04s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires