385754  Covid-19 à La Réunion : vers un plan de désescalade progressif des mesures 

Covid-19

Covid-19 à La Réunion : vers un plan de désescalade progressif des mesures

Dans un communiqué publié sur le site de la préfecture de la Réunion, le préfet de La Réunion fait état d'un plan de désescalade progressif des mesures prises face au Covid-19 pour retrouver une vie "normale" à partir du 30 juin 2021.

« Depuis le mois de mars, la situation sanitaire s’est stabilisé sur notre territoire. Sur la dernière semaine, le taux de positivité est de 3,9% et si le taux d’incidence augmente légèrement pour atteindre 125,3 pour 100 000 habitants, la tension sur le système hospitalier a baissé. Le taux d’occupation des lits en service de réanimation reste inférieur à 80% avec 30% de patients Covid.

Derrière ces chiffres se cachent les résultats de 3 mois d’efforts menés au quotidien. Pour protéger nos proches, pour soulager nos soignants, pour préserver notre territoire, nous avons tous, collectivement accepté de faire des sacrifices et de modifier nos modes de vie. Derrière ces chiffres se cachent malheureusement aussi le chômage partiel, la déstabilisation de nos entreprises, les familles séparées.

Notre bataille contre la COVID-19 est loin d’être terminée et nous ne pouvons nous permettre de relâcher trop rapidement les mesures de restriction, au risque de gâcher tous les efforts consentis. Certains signes m’alertent à cet égard comme par exemple l’apparition de clusters dans des entreprises où le télétravail devrait être pratiqué ou encore le relâchement de certains comportements dans la sphère familiale.

Le desserrement des mesures sera progressif, contrôlé et conditionné par la stabilité de la situation sanitaire. Je sais combien le besoin de visibilité est fort et je dessine aujourd’hui nos perspectives pour les mois à venir mais il faut bien avoir en tête que ces étapes doivent être gagnée et qu’il n’y a pas de garantie. Chacun a une part de responsabilité dans ce plan de désescalade et rien ne serait pire que d’avoir à y renoncer faute d’un engagement suffisant de chacune et de chacun d’entre nous !

Notre bataille est loin d’être terminée. Nous avons toutefois deux avantages : premièrement, je sais que nous sommes collectivement capables de respecter les gestes barrières et d’avoir la rigueur nécessaire dans l’application des protocoles. C’est comme cela que nous avons pu éviter des reconfinement. Deuxièmement, nous disposons aujourd’hui de nouvelles armes pour contenir l’épidémie : la vaccination et le pass sanitaire.

Cette semaine j’ai consulté les élus, les acteurs économiques et la communauté médicale. Dans l’esprit de transparence qui m’a toujours animé, je peux aujourd’hui vous présenter le plan de desserrement progressif des mesures pour les mois à venir. Celui-ci s’aligne sur le plan proposé en métropole tout en s’adaptant aux spécificités réunionnaises. Il s’articulera ainsi en quatre temps :

- Dès le 8 mai : couvre-feu décalé à 19h.

- A compter du 19 mai : couvre-feu décalé à 21h, réouverture de certains ERP et autorisation des rassemblements de moins de 6 personnes sur la voie publique.

- A partir du 9 juin : élargissement des conditions d’ouverture des ERP.

- Au 30 juin : fin du couvre-feu et des limitations de jauge dans les ERP. »
Jacques billant, préfet de La Réunion


8 mai : les mesures de restrictions maintenues et le couvre-feu décalé à 19h

Dès le 8 mai, le couvre-feu sera en vigueur de 19h00 à 5h00. Les autres mesures de restrictions seront reconduites jusqu’au 18 mai.

• Fermeture des établissements recevant du public de type N soit les bars, les restaurants, de type L soit les cinémas, les salles de spectacles, de type P soit les salles de jeux et casinos, de type T soit les salles d’exposition, les parcs des expositions, et de congrès, de type X soit les salles de sport, de fitness et leurs espaces extérieurs, les établissements sportifs clos et couverts, les salles omnisports en dehors de l’usage scolaire. Seuls les établissements de plein air, les médiathèques et les bibliothèques restent ouvertes.

• Jauges dans les commerces

- 1 seul client pour les établissements inférieur à 10m2
- 1 seul pour 10 m2 par personne pour les établissements de 10 à 400m2
- 1 seul client pour 15m2 pour les établissements supérieur à 400m2

• Fermeture des magasins non alimentaires et des galeries marchandes de plus de 10 000 m2. Seuls les pharmacies et les commerces alimentaires et les restaurants avec un service de vente à emporter peuvent rester ouverts.

• Recommandation de 3 jours télétravaillés sur cinq dans le secteur privé comme public pour tous les métiers qui sont « télétravaillables » (article L 1222-11 du code du travail). Une vigilance toute particulière doit être maintenue lors de réunions de travail. Les moments de convivialité sont proscrits.

• Enseignement en distanciel dans les lycées et à l’université afin de limiter la présence physique et les brassages. Le principe de demi-jauge doit être appliqué. Les dépistages seront renforcés.

• Interdiction des compétitions, rencontres et manifestations sportives. Interdiction de la pratique des sports collectifs et de combat.

• Interdiction du camping et du bivouac

• Port du masque obligatoire pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus se déplaçant à pied sur la voie publique.

• Distance minimale est de 2m entre deux personnes en cas d’absence du port du masque

• Interdiction des pique-niques, de la consommation de boissons avec ou sans alcool ou de nourriture dans les espaces publics et sur la voie publique

• Interdiction des rassemblements et activités de plus de 6 personnes sur la voie publique

• Distanciation est de 2m entre chaque fidèle dans les lieux de culte

• Protocoles sont renforcés pour les cérémonies funéraires

• Interdiction des séjours avec hébergement dans les structures d’accueil collectives de mineurs à l’exception des publics de l’aide à l’enfance ou les enfants handicapés. Cette mesure sera maintenue durant les congés scolaires de mai.

• Port du masque est obligatoire pour tous élèves à partir du CP

19 mai : couvre-feu décalé à 21h, réouverture de certains ERP, autorisation des rassemblements de moins de 6 personnes sur la voie publique

A compter du 19 mai, les assouplissements suivants seront introduits :

• Couvre-feu de 21h00 à 5h00.

• Réouverture des commerces non alimentaires des galeries commerciales de plus de 10 000m².

• Réouverture des terrasses dans les établissements recevant du public de type N : bars et restaurants. Les tables devront être séparées de 2m et seront limitées à 6 personnes maximum.

• Autorisation des pique-niques et bivouacs, dans la limite de 6 personnes.

• Réouverture de type Y (musées et monuments) et L (cinémas, théâtres, les salles de spectacles), avec public assis et dans le respect des distanciations, dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1 000 personnes en extérieur.

• Réouverture des établissements sportifs de plein air et reprise des manifestations sportives dans la limite de 1 000 spectateurs en extérieur. Les sports collectifs, la danse avec contact et les sports de combat restent interdits.

9 juin : élargissement des conditions d’ouverture des ERP

• Couvre-feu de 23h00 à 5h00.
• Réouverture des établissements recevant du public de type N : bars et restaurants, y compris en intérieur. Les tables devront être séparées de 2m et seront limitées à 6 personnes maximum.
• Reprise des compétitions sportives en plein air pour les sports collectifs et de combat.
• Réouverture des salles de sport, dans le respect des protocoles sanitaires.
• Réouverture de certains évènements de plus de 5 000 personnes (foires, salons, lieux de culture, établissements sportifs), sous réserve d’un protocole sanitaire validé en préfecture et sur présentation d’un pass sanitaire.

30 juin : fin du couvre-feu et des limitations de jauge dans les ERP

• Suppression du couvre-feu.
• Fin des jauges dans les établissements recevant du public.

le 07/05/2021 à 05h29min40s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires