350870  Départementales : Génération Ecologie fait une percée à La Réunion 

Tribune libre

Départementales : Génération Ecologie fait une percée à La Réunion

Le 1er tour des élections départementales a montré l’implantation durable de Génération Ecologie créée il y a à peine 3 ans à La Réunion. En effet, les 3 binômes écologistes ont réalisé une moyenne de plus de 17 % des voix. Ces scores reflètent également la déclinaison locale des mobilisations nationales de notre Mouvement sous la houlette de notre présidente Dephine Batho, ancienne ministre et députée des Deux-Sèvres, contre les pesticides tueurs d’abeilles, pour la biodiversité et une vraie loi climat.

Dans le canton 12 Saint-Denis 4, le duo Patricia Ramassamy/LudovicSautron fini à la 3e place et fait plus de 16 % des voix. C’est le résultat du travail de candidats investis de longue date pour un meilleur cadre de vie dans leur quartier. Ce résultat laisse envisager de belles perspectives pour la réussite de Génération Ecologie Saint-Denis lors des élections législatives de 2022 et des municipales de 2026.

A Saint-Pierre, nos binômes ont réussi l’exploit de mettre en ballotage les candidats de la machine municipale. Il est vrai que le travail mené par Emmanuel Doulouma, délégué Génération Ecologie de la 4e circonscription et porte-parole du collectif Saint-Pierre Plus Verte contre l’incinérateur de Pierrefonds et contre l’abattage des pieds d’bois de Casabona a montré que notre Mouvement répond aux attentes de la population saint-pierroise en matière de santé, de protection de l’environnement et du respect du Vivant.

Génération Ecologie/Saint-Pierre Plus Verte incarne dorénavant l’opposition saint-pierroise.

Dimanche 27 juin la balle sera dans le camp des abstentionnistes qui doivent exprimer leur mécontentement et leurs inquiétudes par le vote Aude Payet/Stéphane Albora pour le canton 20 Saint-Pierre 1 et Grazeilla Yeng-Seng née Camélé/Adolphe Boyer pour le canton 21 Saint-Pierre 2.

Les crises sanitaire, écologique et climatique, la crise de confiance politique imposent un changement de cap à Saint-Pierre. Les Saint-Pierrois seront présents en masse lors de ce rendez-vous démocratique déterminant pour l’avenir de la capitale du Sud.

Vincent Defaud le 21/06/2021 à 18h38min27s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires