362672  Si la France devenait une théocratie 

Pensée

Si la France devenait une théocratie

Les évènements de l’Afghanistan paraissent trop éloignés des problèmes des Français pour que ceux-ci s’émeuvent de la tragédie qui s’y joue. Mais si la France devenait un jour ou l’autre une théocratie quel aspect pourrait prendre son territoire

La Révolution française de 1789 a voulu faire passer aux oubliettes le fait religieux. Depuis son avènement des penseurs n’ont eu de cesse de mettre en avant la laïcité sur l’ensemble de son territoire. Un concept franco-français que ne comprennent pas certains pays étrangers et encore moins certains Français qui n’ont pas abandonné la religion et qui rêvent d’un retour du religieux.

Il faut dire que la France malgré sa doctrine laïque accepte toutes sortes de religions. Ainsi sur son territoire figurent le catholicisme en perte de vitesse, le protestantisme qui a le vent en poupe de par son prosélytisme, l’islam qui s’avère être sa deuxième religion, le judaïsme qui se fait très discret, l’hindouisme qui se pratique surtout dans les territoires d’outre-mer, le bouddhisme nouvellement apparu et qui fait tranquillement son chemin et bien d’autres encore qu’on ne saurait citer tant elles sont nombreuses.

Une présence qui n’est pas sans risque comme on peut le constater parfois par les débordements liés au terrorisme et aux manifestations contre les spectacles dès lors que ceux-ci touchent aux croyances.

Face à ces faits, que se passerait-il si demain, une religion quelconque venait à prendre le pouvoir en France ?

On pourrait s’imaginer d’ores et déjà que la femme n’aurait plus son mot à dire si l’on se réfère aux doctrines des trois religions monothéistes pour ne citer que celles-là.

Le nouveau testament étant issu de l’ancien il ne saurait être autrement et ce d’autant plus qu’il est écrit dans Ephésien « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur ».

La femme a d’autant moins d’importance que dans l’ancien testament on la considère comme impure et de moindre valeur qu’un étranger. Lot en proposant ses filles aux hommes de Sodome en donne toute la valeur en disant « Prenez mes filles et faites-leur ce que vous voulez. »

Le coran, n’en dit pas plus en ce qu’il y est écrit « En ce qui concerne les femmes dont vous craignez qu'elles ne perturbent l'harmonie conjugale, réprimandez-les, ensuite bannissez-les dans des lits à part et frappez-les ».

Pour la femme le cas est clair, c’est une mère porteuse avant tout qui ne saurait avoir une place dans la société des hommes si ce n’est pour les satisfaire.

Toute l’organisation juridique française s’en trouverait ébranler. A ce jour en France, les juges restent neutres et ne font que lire la loi de la République votée par le parlement.

Dans un état théocratique cette loi n’aurait pas de sens puisque n’émanant pas d’une entité supérieure. Ainsi, une personne incriminée devrait avouer des fautes sous la menace comme on a pu le constater en Afghanistan sous l’égide des Talibans et sans assistance d’un avocat.

Les mœurs que l’on connait actuellement à savoir les relations sexuelles hors mariages seraient punies de mort par lapidation et l’alcool prohibé sous peine de coup de fouets.

L’homme devrait se soumettre à une quelconque prière et devrait renier la science au profit de ce que dit le culte. Seuls les livres religieux seraient autorisés et en fonction de la religion qui prendrait les commandes les figurations pourraient être bannies. En effet n’est-il pas écrit dans l’ancien testament que « Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre » Ces principes valant tout autant pour l’islam.

Les femmes et les hommes devraient se couvrir de la tête jusqu’au pied et les modes qui structurent les sociétés occidentales finiraient par disparaitre. Avec elles disparaitraient divers métiers comme les salons d’esthétique, les ongleries…

L’instruction serait dictée par la théologie sans lien avec la science et les filles pourraient en être dispensées.

Certains courants religieux imposeraient le mariage à 8 ans, d’autres la circoncision ou l’excision.

L’homosexualité serait punie de mort tout autant la théorie des genres sans parler de la théorie de Darwin qui donne tout l’attitude à l’évolution plutôt qu’à la création.

Les danses, la télévision et cinémas, les concerts, les spectacles et divertissements, somme toute les petits plaisirs de la vie ordinaire n’auraient plus lieu d’être et les séances de prières obligatoires s’imposeraient à tout un chacun.

L’avortement serait un crime religieux et l’issue ne pourrait être que la mort.

La pensée serait unique et il ne serait plus permis de sortir des ornières fixées par la religion ayant pris le pouvoir.

La laïcité serait un mot tabou et la religion dominante éradiquerait celles qui n’auraient pas su dominer.

Pour résumer, un monde d’obscurantisme s’abattrait alors sur le pays et les Lumières qu’on avait connues depuis la Révolution de 1789 retomberaient aux oublis.

Bienvenue en théocratie.

le 22/08/2021 à 17h27min58s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires