385804  Casabona était (bien) un espace environnemental sensible ! 

Tribune libre

Casabona était (bien) un espace environnemental sensible !

Alors que la mairie de Saint-Pierre lance une enquête publique relative au projet d’aménagement de la nouvelle voirie de Casabona du 1er décembre au 15 Décembre 2021, nous découvrons dans un des documents relatifs à cette enquête que Casabona était bien un espace environnemental sensible nécessaire au maintien et au développement de la biodiversité en ville.

Cette nouvelle route rejoignant l’allée de la Piscine au chemin de Casabona est financée par le contribuable à hauteur de 1,3 million (50 % CIVIS, 50 % Mairie) afin de « fluidifier la rue Luc Lorion » … Mais en réalité cette nouvelle voie servira essentiellement pour desserte d’un nouvel espace commercial qui attira 5500 voitures supplémentaires par jour à un endroit de la ville déjà fortement embouteillé.

L’administration FONTAINE fait le choix de saccager le dernier poumon vert de Saint-Pierre afin de réaliser cette nouvelle route.

Ainsi le 19 février dernier, face à une résistance citoyenne pour la protection des arbres de Casabona et de sa biodiversité, des bûcherons cagoulés, en présence et sur ordre de Michel FONTAINE, Maire de Saint-Pierre et de ses adjoints, tous Officiers de Police Judiciaires, entourés de la Police Municipale, organisaient un raid « MISSOUK » de nuit afin d’abattre les arbres et détruire l’espace environnemental sensible.

Face à cela, deux recours gracieux et un recours devant le Tribunal Administratif ont été lancés dans cette affaire alors que les arbres ont été abattus et les travaux engagés.
Selon les documents fournis dans le cadre de l’enquête, il est porté à la connaissance du public que le projet est réalisé dans un espace :

- qui représente une « sensibilité environnementale, notamment pour le maintien et le développement de la biodiversité en ville »
- « potentiellement favorable à la nidification de deux espèces protégées : l’Oiseau à lunette gris et la Tourterelle peinte »
- ou il existe « les arbres remarquables d’un point de vue paysager (Tamarin d’Inde, Banians, Flamboyants jaunes, Bois noirs, Cassias de Siam) seront préservés par le projet ;

Un diagnostic écologique réalisé par ECO-MED en Mars 2021 impose des recommandations qui nécessitent d’être suivis par le demandeur comme :

- « vérifier l’absence de nid d’oiseau pour les deux espèces protégées…. »
- « vérifier l’absence de Caméléon panthère, espèce également protégée ….»
- « vérifier l’absence de chiroptère (notamment de Taphien, espèce protégée) …..»
- « aux abords de l’arbre Bois de lait : balisage , évitement de l’empoussièrement …. »
- « arrêt immédiat des défrichements et des abattages en cas de découverte d’une espace protégée …. »

Ayant moi-même assisté à l’abattage des arbres la nuit, aucune de ces recommandations n’a été respectées par les bûcherons cagoulés… ce fut un vrai massacre de la biodiversité !

Au nom du mouvement d’opposition Saint-Pierre Plus Verte, nous dénonçons une indifférence totale et l’irresponsabilité écologique dont a fait preuve l’administration FONTAINE à Saint-Pierre en détruisant l’espace naturel de Casabona. Encore une fois c’est la biodiversité qui a été sacrifiée sur l’hôtel des lobbys, des intérêts de l’urbanisation commerciale et de la surconsommation.

Nous invitons ainsi l’ensemble les citoyens, Saint-Pierrois ou pas, à exprimer et à participer à l’enquête publique et dénoncer cet écocide !
Emmanuel DOULOUMA

Emmanuel DOULOUMA le 20/11/2021 à 02h39min58s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires