385868  La Droite la plus bête du Monde 

Tribune libre

La Droite la plus bête du Monde

A l’occasion de la visite du Président du parti Les Républicains (LR), Christian Jacob, à La Réunion, une analyse fine confirme que nous avons ici la Droite la plus bête du Monde.

Souvenez-vous, au lendemain des Régionales 2015, des Législatives et des Sénatoriales 2017, la Droite locale avait un boulevard devant elle pour au moins 20 ans face à une Gauche péï divisée, émiettée, ratatinée …

Mais les querelles de personnes, et en premier lieu des 2 Barons de la droite locale qui se sont affrontés pour la présidence du Département fin 2017, ont sonné le glas de la plateforme locale de l’Union de la Droite et du Centre : Michel Fontaine / Cyril Melchior l’a emporté face à Didier Robert / Jean-Claude Lacouture.

La suite on la connaît : 3 années de guerre fratricide et sans merci.

Au lendemain des Municipales 2020, Didier Robert affaibli n’a d’autre choix que de quémander une nouvelle alliance aux dinosaures Michel Fontaine, André Thien Ah Koon, …

Ces derniers accepteront une union de façade, avec pour seul objectif de tuer politiquement l’ancien président de Région qu’ils haïssent avec force.

« Dents blanches, cœurs noirs », ils n’ont pas hésité à faire semblant de faire campagne avec Didier Robert aux régionales, faisant voter en-dessous pour Ericka Bareigts au 1er tour et pour Huguette Bello au 2nd tour.

En négociant la 2ème place sur la liste Bareigts pour son avocat personnel, Michel Fontaine a ainsi démontré dès le début 2021 qu’il était prêt à s’allier « en misouk » avec la Gauche pour en finir avec Didier Robert, quitte à sacrifier la Droite locale.

Les élections locales terminées, le président de la fédération locale LR s’apprête à reproduire le même schéma pour les élections nationales en 2022. Il a en effet un accord avec Macron.

Après avoir demandé à ses pantins de soutenir officiellement Macron (Serge Hoareau, Bachil Valy et Cyril Melchior), en échange du financement de ses grands projets (action coeur de ville pour le terrain albany sur le front de mer, incinérateur de Pierrefonds, ...), il choisit de soutenir en personne la candidature de Michel Barnier au 1er tour de la primaire LR, alors que les favoris étaient Xavier Bertrand et Valérie Pécresse. Là encore, ce choix visait à affaiblir les LR en divisant les voix.

Aucun mot de soutien dans l’entre-deux tour de la primaire LR, ni à Valérie Pécresse ni à Éric Ciotti …

Aucun communiqué de félicitations au lendemain de la victoire de Pécresse.

Michel Fontaine, digne représentant d’une génération incapable d’imaginer une femme présidente, s'étouffe de ne pas avoir prévu ce scénario. Pire, l’ex protégée de Didier Robert, Nathalie Bassire a fait activement campagne dès le départ pour Valérie Pécresse et fait partie de son équipe de campagne comme oratrice (porte-parole) et référente Outre-Mer …

Enragé, le patron local des LR boude et fait comme d’habitude des caprices : il raccroche au nez des dirigeants nationaux LR et de l’équipe de campagne de Pécresse jusqu’à ce qu’il obtienne la promesse d’une éviction de Bassire. C’est lui ou elle, tempête-t-il !

Qui a dit que pour gagner il faut rassembler ? A moins qu’il ne veuille diviser et écarter pour mieux perdre …

C’est dans ce contexte que Christian Jacob en personne se déplace sur notre île pour calmer Sa Majesté Fontaine.

Point de députée Bassire dans son programme, mais une visite au Tampon … chez André Thien Ah Koon, et des entretiens avec les pantins macronistes susmentionnés dont les ficelles sont tirées par "Missel"...

L’objectif de Michel Fontaine est clair pour les Présidentielles : faire officiellement Pécresse, mais faire réellement Macron « en misouk », de la même manière qu’il était avec Didier Robert mais a fait gagner Huguette Bello.

Aux législatives, les arrangements d’arrière-cuisine du patron local LR sont plus subtils : sur 7 circonscriptions, 4 pour la majorité plurielle de Gauche qui siège à la Pyramide inversée.

Voyons les accords secrets en détail :

1e circonscription : il faut sauver le soldat Naillet, protégé de Bareigts. Alors Michel Fontaine est en train de ressusciter René Paul Victoria pour diviser la droite face à Jean Jacques Morel (proche de Didier Robert, et nouveau leader de l’opposition régionale) qui est aussi le candidat naturel à Droite. L’objectif est de faire gagner la Gauche et de garder le député Naillet pour contenter la Maire de Saint-Denis.

2e circonscription : la petite Karine Lebon, protégée de Huguette Bello, doit rester députée. Pour cela, l’accord secret prévoit que la droite locale de Michel Fontaine enverra un candidat faible pour laisser Lebon gagner.

3e circonscription : il est urgent pour le patron LR d’envoyer la députée Bassire à la retraite afin d’offrir la place au candidat qui sera soutenu par TAK : soit son fidèle Jacquet Hoarau, soit son fils Patrice, soit … et la Gauche soutiendra du bout des lèvres un candidat trop jeune, trop vieux ou trop faible au 1er tour afin de faire gagner le candidat Takiste au 2nd tour !

4e circonscription : en échange de 4 places de députés à la Gauche, celle-ci enverra un candidat de second plan face au député LR David Lorion qui devrait même l’emporter au 1er tour, sur commande de son mentor « Missel »… Une fois réélu député, Lorion se verra signifier par le maire de saint-pierre qu'en 2026 il a déjà un autre jeune poulain prévu, élevé dans la fraicheur des Hauts, nourri au bon maïs tamponnais assaisonné de bonne farine blanche ...

5e circonscription : le duel fratricide à Gauche entre le député sortant Jean Hughes Ratenon et le candidat « Banian » du maire de Saint-Benoit Patrice Selly donnera à la droite un rôle d’arbitre au 2nd tour, comme d'habitude dans l'Est. Alors évidemment, puisqu’il faut pour la majorité régionale sauver le soldat Ratenon, Michel Fontaine a donné sa bénédiction à cette stratégie et fera ce qu'il faut au moment opportun.

6e circonscription : il faut faire perdre la députée LR Nadia Ramassamy qui était un pilier de l’ancienne majorité régionale de Didier Robert depuis 2010. Et en même temps, on fera plaisir soit au PS de Gilbert Annette en mettant députée Monique Orphee, soit au PCR de Maurice Gironcel en faisant élire sa fille Nadine Damour, voire en donnant la députation à Karine Nabenesa issue de la majorité régionale … en résumé, tout (à gauche) sauf Nadia !

7e circonscription : Fontaine compte bien faire la peau à Jean Luc Poudroux, sans pour autant remettre en selle Cyril Hamilcaro, alors il fera « en misouk » pour … Thierry Robert qui signera son grand retour en politique ! Histoire de donner des sueurs froides à l’actuel maire de St-Leu Bruno Domen d'ici 2026 …

Encore une fois, les électeurs réunionnais seront bernés car tout à déjà été écrit à l’avance : la politique est un jeu où tous les coups sont permis, et à la fin c’est MISSEL qui gagne (à tous les coups) ! Non ?

Un macrOniste CON-vaincu

Un macrOniste CON-vaincu le 21/12/2021 à 04h08min03s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires