440644  Nouvelle bombe climatique soutenue par E. Macron 

Tribune libre

Nouvelle bombe climatique soutenue par E. Macron

Les jeunes sont dans les rues car ils craignent pour leur avenir mais le gouvernement soutient la création d'une bombe climatique.


Une des origines du réchauffement climatique est l'utilisation de l'énergie fossile, dont le pétrole.

Emmanuel Macron aime se prétendre un défenseur du climat et des droits humains mais derrière ses discours se cache une nouvelle hypocrisie inacceptable : le soutien du régime autoritaire ougandais et le projet climaticide TILENGA / EACOP de TOTAL.

Ces deux projets sont vivement dénoncés par les organisations environnementales et de défense des droits humains car cela va saper les efforts de réduction des émissions mondiales pour lutter contre le changement climatique.

Ces projets impliquent de nombreux impacts dévastateurs en Afrique comme un risque d’empoisonnement des ressources en eau dont dépendent plus de 40 millions de personnes et la violation d'une multitude de droits humains.

Aberration ultime, un “tuyau” de 1 443 km serait chauffé en permanence à 50 °C pour le maintenir fluide et l’acheminer. Cela générerait jusqu’à 34 millions de tonnes de carbone chaque année soit environ 1/16e des émissions de la France.

« En mai 2021, M. Macron a écrit au président Ougandais pour le féliciter de sa réélection et affirmer son souhait que les projets pétroliers de Total, et notamment Eacop, voient rapidement le jour » selon un rapport des Amis de la Terre.

Si le gouvernement d'Emmanuel Macron ne veut pas comprendre, les citoyens agissent :

En décembre 2021, la Cour de cassation a donné raison aux associations qui voulaient confier l’affaire pour non-respect de la loi sur le devoir de vigilance des multinationales au tribunal judiciaire.

La campagne StopEacop réunit près de 300 organisations partout dans le monde.

Quinze banques ont déjà refusé de financer le projet.

Nous aussi nous pouvons agir.

Ils ne peuvent pas construire l’oléoduc s’ils ne trouvent pas les 2,5 milliards de dollars qu’il manque. Les Français peuvent changer de banque pour celle respectant notre vie et celle de nos enfants.

Prochainement ils pourront élire des députés qui sauront préserver l'avenir de l'humanité.

Bernard Padé - EELV Réunion
Candidat dans la 6ème circonscription (St André à St Denis)

Bernard Padé - EELV Réunion le 03/05/2022 à 15h17min45s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires