440627  Législatives, le Vivant doit gagner 

Tribune libre

Législatives, le Vivant doit gagner

Je ne me présentais pas en politique. Je voulais éviter que des Réunionnais souffrent. Cela passait par une élection comme député, ce n'était pas un objectif, c'était un moyen.

Le 27 mars j'annonçais ma candidature. Depuis, je participais à des négociations afin de construire une coalition à la hauteur de l'urgence écologique.

J'ai toujours dit que je privilégierai le bien commun même au détriment de ma candidature.
Je veux que la préservation de la Nature et de l'humanité gagne.
Suite à l'annonce des candidats soutenus par LFI, si je maintiens ma candidature (la seule ayant reçue l'investiture d'EELV sur La Réunion) je diminue les chances d'avoir une gauche / verte à l'Assemblée nationale. Je me retire donc afin de lutter contre les candidats du capitalisme destructeur investis par la Macronie ou le FN.
Il faut savoir que la loi prévoit un financement d’un parti politique d’environ 1€50 pendant 5 ans, pour chaque vote aux législatives. C’est pour cela que des personnes se maintiennent malgré l’enjeu si crucial. En me désistant, je prive mon parti de cette ressource. Cependant, l’urgence climatique appelle à des sacrifices si nous ne voulons pas vivre des moments terribles.
Le GIEC l'affirme, il ne reste que 3 ans avant que des conséquences graves n'arrivent ! Ce sont donc les dernières élections avant ce moment-là.
J'aurais pourtant aimé, durant la campagne, pouvoir informer les réunionnais sur les solutions pour limiter le dérèglement climatique : manger moins d'animaux, consommer moins, placer son argent dans une banque éthique, éviter les trajets aériens qui brûlent notre oxygène, etc ...
J'aurai voulu alerter sur le massacre de la biodiversité à Casabona/ St Pierre, à Manapany ou au Tampon.

Je remercie toutes les personnes qui m'ont honoré de leur confiance.

Je retourne à mes combats associatifs et j'invite à rejoindre les collectifs de défense de l'environnement.

Je me dis toujours : quand mes enfants me demanderont ce que j'ai fait pour lutter contre les conséquences du réchauffement climatique, je pourrais dire "j'ai fait ce que j'ai pu".

Bernard Padé - EELV Réunion

Bernard Padé - EELV Réunion le 13/05/2022 à 18h55min18s

commentaires momentanément suspendus

Commentaires